Loading...

PERCÉE VISUELLE

Concours de design Pour mieux informer sur le chantier – Projet Lauréat


INFORMATIONS PROJET

LOCALISATION: MONTRÉAL, QC, CAN
CLIENT: VILLE DE MONTRÉAL
SUPERFICIE: 32 PI2
MANDAT: CONCEPTION / DOCUMENTS DE CONSTRUCTION / SUIVI DE FABRICATION ET D’INSTALLATION
ANNÉE: 2016-2017
GRAPHISTES: PAPRIKA
INGÉNIEURS: GENIEX
FABRICANT: ATELIER GRIS
CRÉDITS PHOTO: ALEXANDRE GUILBEAULT

Percée visuelle est le projet lauréat du concours international de design pour la conception de modules d’information de chantier, lancé par le Bureau du design de la Ville de Montréal en octobre 2016. L’implantation des premiers modules, sous forme de prototypes, est prévue au cours de l’été 2017. Ces modules viseront à réduire une partie des impacts nuisibles des chantiers sur la qualité de vie des citoyens et la vitalité économique de secteurs avoisinants.

[TEXTE DE PRÉSENTATION DU CONCEPT] Percée visuelle est une installation qui se présente comme une fenêtre informative sur un chantier à venir ou en cours. Formée d’un cadre rouge, elle est un objet iconique agissant comme élément de repère à proximité des chantiers, piquant la curiosité des passants et pointant vers un lieu d’intérêt. Ses faces angulaires et sa couleur sont inspirées de la signalétique de chantier utilisée pour délimiter les zones de travaux. La réinterprétation de ces motifs graphiques en trois dimensions a donné naissance à un prisme tronqué à partir duquel les formes des modules ont été imaginées.

Lorsque multipliés sur un même site, les modules et leur nouvelle géométrie rendent possible un éventail d’options d’implantation et de relations au contexte. À titre d’exemple, un assemblage de plusieurs modules 1 pourrait permettre de constituer une longue paroi rythmant le contenu graphique à communiquer, alors qu’une agglomération de modules 2 pourrait permettre la création de petits pavillons à caractère muséal.

Afin d’assurer un contrôle de la fabrication, de simplifier au maximum les étapes d’assemblage et de faciliter le transport des modules sur le site, deux stratégies ont été mises de l’avant :

1) Dimensionner les modules en fonction des standards de l’industrie de la construction: dimensions maximales de 1220 mm x 2440 mm pour l’ensemble des composantes.
2) Limiter la provenance de l’ensemble des composantes à deux fournisseurs: atelier métaux ouvrés (structure d’acier) + centre d’impression (panneaux rigides)

La structure d’acier est entièrement fabriquée en usine par un sous-traitant en métaux ouvrés de l’entrepreneur. Elle est constituée d’un assemblage de profilés HSS soudés entre eux et attachés, à leur base, à une plaque d’acier massive de plus de 250kg. Cette charge, intégrée esthétiquement à même la structure, assure le maintien sécuritaire du module au sol sans poids supplémentaires et empêche sa prise aux vents. De faible hauteur, le plancher répond aux exigences d’accessibilité universelle. L’ensemble des éléments d’acier, une fois assemblés, forment un cadre rigide. Celui-ci est recouvert d’une peinture en poudre, à la même usine, avant d’être livré au chantier. Les panneaux constituant les surfaces d’affichage verticales ainsi que le plafond du module 2 sont faits de contre-plaqué « Crezon » ; un produit hybride résistant aux intempéries, rigide et lisse. Grâce à un processus numérique, l’ensemble du contenu graphique est imprimée directement sur ces panneaux, qui sont fournis par un centre d’impression et acheminés au chantier. En option, le panneau de fond du module 2, prévu en acrylique, peut-être être fourni par le même intermédiaire. Une fois le tout sur le chantier, les manipulations restantes sont celles de mettre le module à niveau par rapport au sol, puis de fixer, à l’aide de vis auto-taraudeuses, l’ensemble des panneaux à la structure d’acier.

En tentant de développer une installation à la fois simple dans ses détails, résistante aux conditions urbaines, facilement déplaçable et sécuritaire, il en résulte deux modules qui se démarquent par leur structure robuste et très affirmée, évocatrice d’une typologie liée à la construction et au chantier. Non seulement recyclables, ces modules peuvent être facilement réutilisés d’un chantier à l’autre, optimisant ainsi leur durée de vie. Au final, en offrant de nouvelles perspectives sur les sites où se déroulent des travaux, les modules pourront être associés à un véritable effort de communication et de transparence sur les enjeux et défis des multiples projets de construction.


Visuels développés en phase esquisse: